Affichage :
EDForum Index du Forum

EDForum

Forum généraliste spécialisé dans les séries TV
[Fanfic] [BTVS] Ebauche

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

Rechercher dans ce sujet :
Messages
elimor Sexe : Féminin
Diplômée
Diplômée

Inscrit le : 31 Aoû 2005
Messages : 275
MessagePosté le : 28 Mar 2006 23:00
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
L'idée me trotte dans la tête depuis un moment mais je sais pas si j'aurais le courage de l'écrire en entier. Mais bon, avant hier, les première lignes me sont venus alors que j'essayais vainement de m'endormir. Donc je me suis lancée et j'ai écrit le premier chap. Pour l'instant, j'ai quelques scènes clès en tête, je sais qui va mourir mais je ne sais pas encore comment ca va finir, ni même quelle est la forme exact du Big Bad.

Ce chap est centré sur ATS, Connor POV, mais la fic est un cross BTVS / ATS avec differents POV, post Chosen et NFA. Ce sera certainement assez Buffycentric.

Pour l'instant je ne suis pas vraiment satisfaite du ce premier chap. Je le trouve à la fois trop sec et trop bavard, ce qui indique certainement que l'écriture n'est pas assez précise. Et je ne maitrise pas encore la voix des personnages, leur façon de s'exprimer.

Si vous avez un avis, des conseils, et si quelqu'un veut bien être beta-reader au cas où je continurais d'écrire cette fic, je suis preneuse.

Citation :
LE ROI


Chapitre 1 : Bonheur

Connor épiait son père. Et Spike. Deux corps morts se mouvant au rythme du plaisir.

- Craindre le bonheur, c’est ne pas s’embarrasser d’artifice.
- J’aurais cru que c’était craindre la mort.
- Craindre la mort est une évidence, craindre le bonheur est un épurement.

Connor observa Illyria d’un regard neutre. Car il ne savait que voir. Illyria soutint l’observation d’une attitude tout aussi neutre. Car elle ne savait comment jauger. Depuis un moment leur perplexité mutuelle semblait s’aimanter.

Des gémissements de jouissances reportèrent leur attention sur les deux corps nus qui s’agitaient dans la chambre contiguë. Autant que le permettait la distance, Connor scrutait les traits de son père. Il y avait vu du désir un moment auparavant. S’y était succédé le plaisir et maintenant le contentement. Avait-il l’air paisible ? Avait-il l’air heureux dans les bras de son amant ? Est-ce à ca que ressemblait un visage qui exprime le bonheur ?

Connor visualisa l’expression d’Angel ce fameux jour. Le jour où Connor avait fait un choix, peut-être le premier depuis qu’il était né. C’était peu de temps après la grande bataille. Il avait participé à ce combat malgré le souhait d’Angel, ne pouvant se résoudre à quitter son père. Il ne pouvait rejoindre sa famille d’adoption quand une seule envie l’habitait : être le fils qu’un vampire n’aurait jamais du avoir. Il n’avait pas su dire pardonne-moi, aime-moi, aide-moi à t’aimer. Et il sentait qu’il pourrait bientôt être trop tard. Alors il avait couru, l’odeur d’Angel le guidant jusqu’a cette allé derrière l’Hyperion. Lorsque Connor était arrivé, Gunn agonisait. Angel, Spike et Illyria se battaient avec rage. Mais ce n’était pas suffisant. Ils étaient en train de se faire déborder par la cohorte de démon.

Connor s’était jeté dans la mêlée, se traçant un sillon jusqu’au côté de son père. Il faillit ne pas y arriver car il n’était plus un guerrier. Connor l’enfant des Reilly avait l’instinct de survie, Connor l’enfant élevé au Quor-Toth avait les aptitudes nécessaires pour survivre. L’urgence de la situation fit s’effondrer les barrières. Ce qui n’était qu’un rêve étrange redevint réalité, une réalité modifiée cependant. Le Destroyer était de retour et il n’avait jamais été autant décider à se battre et à vaincre.

Il sut plus tard qu’Angel ne l’avait pas vraiment vu prendre part à l’affrontement. Son père avait enregistré sa présence mais était bien trop occupé pour réaliser consciemment qu’il était là.

Connor ne se rappelait depuis combien temps il se battait quand le miracle se produisit : une horde de guerrières, emmenée par une furie blonde, envahit l’allée, exterminant en un temps record un nombre impressionnant de démons. Ces derniers redoublèrent alors d’effort et la scène devint vraiment confuse. Dans ce maelström de violence, Connor réussit à entrevoir deux visages connus : Faith, la tueuse et Willow la sorcière. Faith se battait, Willow incantait et la furie blonde arrivait, il se demandait bien comment, à diriger la troupe tout en servant avec dextérité d’une sorte de faux.

Subitement la bataille prit fin. Les seuls démons qui restaient étaient ceux qui étaient étendus à leur pied. On ne peut plus mort. Angel, Spike, Illyria, la furie, Faith, Willow, la horde de guerrières, tous convergèrent vers l’hôtel. Connor suivit le mouvement. Il resta un peu l’écart, ce groupe étrange envahissant le hall lui rappelant la dernière fois qu’il avait vue autant de monde à cet endroit.

Cette ébauche d’introspection s’arrêta net, lorsqu’il vit la furie parler avec Angel et Spike. Elle était petite, plutôt mignonne et très en colère apparemment. A cause du brouhaha, Connor ne percevait que des éclats de voix mais les deux vampires semblaient ne pas en mener large bien qu’essayant de lui répondre. Il sentit une bouffé de rage envers elle (de quelle droit parlait-elle à son père de cette façon !) qui n’entama cependant pas la fascination qu’elle exerçait sur lui (il avait toujours été séduit par les femmes de caractère et nom d’un chien, la furie n’en manquait pas).

- Comment ça pas le choix ! ! dit la furie avec assez de force pour faire taire toutes les conversations.

Dans le silence qui s’ensuivit, la furie continua

- Si encore c’était une coopération ponctuelle. Mais non, tu as joué au Faust pendant plus d’un an !
- Un pacte se signe en un instant, les conséquences durent généralement plus longtemps, rétorqua Angel.
- Et ca ne t’as pas effleuré avant de t’engager ?
- Bien sur que si ! J’étais sur le point de refuser. Qu’est-ce que tu crois !
- Je crois que tu as fait un choix, Angel. En toute connaissance de cause, qui plus est. Tu as choisi la corruption et tu as faillit revenir trop tard à la raison.
- Non ! J’ai choisi de sauver une vie ! Et tu es bien la dernière à pouvoir jouer les inquisiteurs parce que tu aurais fait le même choix que moi, répondit Angel qui commençait lui aussi à s’énerver.
- Tu ne me connais plus aussi bien que tu ne le crois si tu penses que…
- Parce que tu n’aurais pas signé si la vie de Dawn avait été en jeu ? la coupa Angel.

La furie encaissa le coup. Connor ne savait pas qui était Dawn mais de toute évidence l’argument avait porté.

- Quelle vie as-tu sauvé ? demanda la furie un peu radoucie.

Voyant qu’elle n’obtenait pas de réponse elle reposa la question.

- Connor, intervint Illyria. C’est à cause de lui que la mémoire de Wesley et de la coquille ont été altéré le jour où le contrat a été signé.
- Wesley ! s’exclama Faith. Où est-il ?
- Il est mort, répondit Illyria.
- Oh…Gunn aussi n’est-ce pas ? Je crois avoir vu son… corps
- Gunn aussi, dit Angel. Cordy, Wesley, Gunn, Fred….

L’énumération choqua Connor. Tous morts, en un an pendant lequel l’équipe d’Angel avait travaillé pour W&H. Et s’ils avaient travaillé pour la firme c’était pour…

- Mais Connor est vivant n’est-ce pas, dit doucement la furie.
- Oui, répondit Angel. Je ne pourrais jamais regretter mon choix. Il est vivant et heureux.
- Qui est Connor, Angel ?

Angel regarda Connor, réalisant enfin que le jeune homme était parmi eux. La peur rétrospective de ce qui aurait pu arriver à Connor paralysa le vampire. Incapable de bouger et encore moins de répondre à la question.

Tous les regards avaient suivi celui d’Angel. Connor ne se considérait pas comme timide mais autant de personnes qui vous adresse la même question muette, c’est impressionnant. Il prit une grande respiration avant de parler.

- Je suis Connor. Angel est mon père.
- C’est impossible, murmura la furie, Angel ?

Angel retrouva l’usage de la parole pour faire les présentations

- Connor, je te présente Buffy. Tu as déjà rencontré Spike et Illyria et tu dois te souvenir de Willow et Faith. Quant à ces jeunes filles je ne les connais pas mais elles sont toutes des tueuses, comme Faith. Et Buffy. Tout le monde, voici Connor…

Tout le monde se mit à parler en même temps.

- J’accepte de me lancer dans une opération suicide à tes côtés et tu ne me dis même pas que tu as un fils ?
- Pourquoi il se souvient de moi ?
- C’est impossible
- On s’est déjà rencontré ?
- Les vampires n’ont pas d’enfants
- Connor est un vampire ?
- Qui est la mère ?
- C’est impossible.
- …impossible
- …impossible…..
- …vampire…non…
- …un fils…mais…...
- …impossible….

Angel s’avança vers Connor et l’emmena dans la cour intérieure.

- Connor que fais-tu ici ? Je t’avais dis de rentrer. Tu te rends compte des risques que tu as pris ?
- Oui, enfin non. Je ne pensais pas à ça. Je voulais juste être avec toi.

Angel n’y tenant plus, prit Connor dans ses bras. Connor ne s’y opposa pas

- Tu vas bien, n’est-ce pas ? Tu n’es pas blessé ?
- Je suis lessivé, mais je vais bien.
- Il est tard. Tu veux que je te raccompagne chez les Reilly ?

Connor se dégagea de l’étreinte.

- Je ne suis pas sur de vouloir rentrer
- Comment ca ?
- J’aimerais rester avec toi
- Mais, et ta famille, et l’université et tes amis, tu as des amis hein, et…
- Tu veux pas que je reste ici. Oui, je comprends, c’est pas grave.
- Connor rien ne me ferait plus plaisir que de t’avoir auprès de moi. Mais c’est dangereux. Et tu as une bonne vie loin de moi. Ce serait dommage de la gâcher. Et puis ca ne veut pas dire qu’on ne peut pas se voir.
- Je sais, mais…

Pour la seconde fois Connor prit une grande inspiration et baissa les yeux

- Papa, pendant 16 ans j’ai été l’enfant de Holtz. Puis pendant 18 ans j’ai été l’enfant des Reilly. Je suis ton fils mais je n’ai jamais été ton enfant. Je sais que c’est en grande partie à cause de moi. Je voudrais essayer d’être ton enfant. Quand j’étais Stephen, je ne pouvais pas être ton enfant. Et je crois que c’est pareil pour Connor Reilly. Le père de Connor Reilly, c’est Mr Reilly, ce n’est pas Angel. Tu comprends ? Je sais que tu as fait un choix inestimable pour moi lorsque tu as accepté le marché de Wolfram & Hart. Et maintenant je peux choisir. Je crois que c’est important. J’ai mis un peu de temps à savoir ce que je voulais, mais ce soir je suis sur. Je veux être ton enfant. Ce serait plus simple si tu voulais être mon père mais même si tu veux pas, mon choix reste le même.

Connor releva enfin les yeux et avant que son père ne le reprenne dans ses bras, il put voir l’expression du visage d’Angel. Le bonheur qu’il y vit lui retourna l’estomac. Il n’avait jamais vu son père ainsi. Il rayonnait.

- Angel ! crièrent deux voix.

Ni Connor, ni Angel ne s’étaient aperçus que leur discussion avait Spike et Buffy pour témoins.

- J’ai failli violer Buffy !
- Cordy, Wes et Gunn sont morts !
- Je sais…Quoi ? ? ! ! !
- Spike, t’étais peut-être pas obligé de révéler ça.
- Poussin, t’as vu la tête qu’il avait y a 10 secondes ?
- Oui j’ai vu, on a frôlé la catastrophe.
- Tu as dit quoi Spike ? demanda Angel.
- C’est de l’histoire ancienne Angel, dit Buffy. C’était avant qu’il récupère son…

Buffy n’eut pas le temps de finir sa phrase. Angel s’était jeté sur Spike. Connor voulu intervenir mais Buffy le retint.

- Viens, rentrons, dit Buffy. Pendant qu’ils se battent, Angel ne pensera pas à toi.
- Mais qu’est-ce qui se passe ?
- Tu as l’air d’avoir eu une relation compliquée avec Angel. Tu es au courant pour son âme ?
- Angel a une âme, bien sur que je sais. Des gitans lui ont jeté un sort et…oh…un instant de bonheur parfait…

Un instant de bonheur parfait. Connor chérissait le souvenir du visage de son père. Mais depuis quelques temps ce précieux trésor c’était teinté d’inquiétude. Il avait peur de revoir cette expression et qu’il soit trop tard.

- Ils sont excitants, dit Illyria.
- Depuis quand tu as des pulsions sexuelles, toi ?
- C’est juste une constatation. Ils t’excitent ?
- Mais non voyons ! Tu sais très bien que je ne suis pas en train de me rincer l’œil là.
- Tu guettes le bonheur. Mais tu pourrais aussi être excité.
- Par mon père ? Y a peu de chance. Voir son père dans ce genre d’exercice a plutôt tendance à faire ressortir le facteur yeurk.
- Tu n’as pas envie de Spike ? Tu as couché avec Cordélia.
- Cordy était une femme. Je préfère les femmes.
- Comme ma coquille ?
- Je n’ai jamais été attiré par Fred de cette façon.

La porte qui séparait les deux chambres et que Connor avait enchanté de façon à voir ce qui se passait de l’autre côté sans qu’il soit vu (il avait payé plutôt cher un sorcier douteux pour obtenir le sort), s’ouvrit brusquement. Connor et Illyria se retrouvèrent nez à nez avec Angel.

- Qu’est-ce que vous faites-là ? demanda le vampire.
- Connor s’assure qu’Angelus n’a pas de raisons de revenir, répondit Illyria, avant que Connor ait pu inventer une excuse.

Angel observa son fils.

- Connor, on en a déjà discuté. Le plaisir sexuel n’est pas une définition du bonheur parfait. J’aimerais donc que tu t’abstiennes d’écouter aux portes. D’ailleurs qu’est-ce que ca peut t’apporter…

Mue par une inspiration subite, Angel pénétra dans la chambre où se trouvait Connor et Illyria et referma la porte. Dans l’autre pièce, il voyait Spike étendu sur le lit.

- Connor, tu dépasses les bornes, s’énerva Angel. Tu t’es servi de la magie, que tu détestes au demeurant. Je t’aime, tu es la prunelle de mes yeux, le soleil de mes nuits et que sais-je encore mais y a des choses qu’un fils n’a vraiment pas besoin de savoir sur son père.

Connor soupira. Il avait essayé les allusions, puis les gros sabots. Mais son père ne comprenait toujours pas pourquoi il s’inquiétait. Le couple que formait Angel et Spike était tellement improbable, que, comme les autres, Connor avait d’abord accepté l’idée qu’il n’y avait pas de sentiment amoureux entre eux, juste une histoire de satisfaction mutuelle. Ca avait peut-être était le cas au début, bien qu’en y réfléchissant Connor ait des doutes. Les relations entre les deux vampires n’avaient jamais été simples et surtout jamais désinvoltes. Quoiqu’il en fut au départ, Connor était persuadé que les sentiments d’Angel pour Spike avaient évolué. Son attitude envers le blond peroxydé n’était plus la même. Pourquoi Angel s’aveuglait ? Ne se rendait-il pas compte qu’il traitait Spike avec de plus en plus de tendresse et de respect ? Et que la réciproque était tout aussi vrai ? A ce rythme, Angel ne mettrait plus longtemps à se faire surprendre par cet instant fatidique.

Renonçant à aborder une énième fois le sujet, Connor adopta une autre tactique.

- Pourquoi est-ce que tu ne fais rien pour ton âme ? Celle de Spike est permanente. Pourquoi ne veux-tu pas avoir le droit d’être heureux ?

Angel, mal à l’aise, ne répondit rien.

- Je suis sur qu’il y a un moyen, papa. On pourrait en parler à Willow.
- En fait j’y ai déjà réfléchi. Le problème c’est que tout ce qui touche aux âmes est assez délicat.
- Je sais, j’ai commencé à faire des recherches. Mais il y a deux ou trois pistes qui valent le coup d’être approfondie.
- Tu fais des recherches ? Ca te perturbe tant que ça que je sois avec Spike.
- Ce qui me perturbe c’est de ne pas pouvoir souhaiter que tu sois heureux ! dit Connor avant de sortir de la pièce.

Illyria ne tarda pas à le suivre

- Le gamin n’a pas tord, dit Spike qui avait à son tour pénétré dans la chambre. Ca ne coûte rien d’explorer les possibilités.
- T’as remarqué qu’Illyria est souvent avec Connor ?
- T’as remarqué que je peux être très persévérant quand j’ai une idée en tête ? Et Connor aussi ? T’as de la chance qu’on ait rendez-vous avec un client potentiel dans 10 minutes. Mais on en reparlera.

Spike embrassa Angel et retourna dans leur chambre pour se préparer

Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | Site web
vamp Sexe : Féminin
Responsable Concours *
Angemage
Angemage

Inscrit le : 20 Fév 2003
Messages : 23854
Points : 74 Concours jeux - 13e place 1 Concours graphiques - 46e place
MessagePosté le : 30 Mar 2006 16:55
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Ayé j'ai lu :razz:

C'est assez perturbant, et même assez brusque comme déroulement. J'ai trouvé que tout découlait très rapidement, d'une façon qui aurait semblé plutôt improbable pour la série, mais pour les fans comme nous, avec nos esprits débridés et dévergondés, ça peut le faire :evil:
Je suis curieuse de voir ce que tu feras par la suite :wink: Le POV de Connor n'est généralement pas quelque chose qui m'attire à prime abord dans une fic, et même au contraire, mais c'est bien écrit. (j'ai relevé quelques fautes ici et là d'ailleurs :$)

C'est vrai que les dialogues ne collent pas nécessairement aux personnages tels qu'on les connait, mais il est vrai que c'est le plus difficile à s'approprier, aussi n'est-ce pas si choquant :o
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP
Rupert Sexe : Masculin
Modérateur
Fils de Chuck Norris
Modérateur
Fils de Chuck Norris

Inscrit le : 23 Juil 2003
Messages : 35668
Points : 60 Concours jeux - 20e place 378 Concours graphiques - Médaille d'or : première place
Séries favorites : BTVS - Friends
MessagePosté le : 30 Mar 2006 18:45
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Globalement, je trouve l'histoire très bien écrite, souvent avec des mots justes, de belles tournures. J'imagine assez bien les dialogues Angel-Buffy-Spike.
Les répliques d'Illyria sont excellentes je trouve, elle colle vraiment bien au personnage.
Les deux petits reproches que je ferais, c'est que Connor est un peu trop bavard par moment, il n'est pas du tout comme ça dans ATS, c'est plutôt sois beau et tais-toi (plutôt tais-toi même).
Et personnellement, dans certains dialogues, je ne savais pas qui parlait, j'étais un peu perdu, il aurait fallu plus d'indications là-dessus :p
Pour l'histoire elle-même, Spike-Angel, pourquoi pas, c'est tentant même :we: Quand à la fin d'ATS, c'est comme ça que je l'imaginais de toute façon, je voyais aussi Buffy arrivait avec toutes les nouvelles tueuses, sinon, je ne vois pas comment ils pourraient s'en sortir...

Voilà, donc j'ai beaucoup aimé :mock:
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | E-mail | Site web
elimor Sexe : Féminin
Diplômée
Diplômée

Inscrit le : 31 Aoû 2005
Messages : 275
MessagePosté le : 30 Mar 2006 18:47
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
vamp a écrit :
Ayé j'ai lu :razz:


Youpi ! Merci beaucoup d'avoir lu et d'avoir donner ton avis.

Citation :
C'est assez perturbant, et même assez brusque comme déroulement. J'ai trouvé que tout découlait très rapidement, d'une façon qui aurait semblé plutôt improbable pour la série, mais pour les fans comme nous, avec nos esprits débridés et dévergondés, ça peut le faire :evil:

J'ai choisit un début In medias re (euh, c'est bien comme ca qu'on dit ?) mais comme 3, 4 ans se sont écoulés depuis NFA, je vais être obligé d'introduire pas mal de flashbacks ou dialogues d'exposition au cour des prochains chapitres. J'aurais pu choisir de raconter ces 3, 4 ans d'un coup mais je crois que ca aurait été trop longuet (à écrire comme à lire d'ailleurs). C'est qui s'en est passé des choses pendant ces quelques années.

L'inconviennent c'est que certaines explications et developpements vont peut-être arriver assez tard. Par exemple je ne sais pas encore quand j'aurais l'occasion de caser la suite du flashback de ce chapitre. Il devait être plus long à la base mais la transition avec le présent n'aurait pas fonctionné puisque ca m'aurait trop éloigné du fil conductueur sur le bonheur. Et de toute manière il va falloir que je revienne sur ce FB puisque que le personnage de Connor ne permettait pas de transmettre tous les tenants et aboutissants de cette scène. Il manque notament le bout, assez important, de l'explication entre Buffy, Spike et Angel, que Connor n'a pas entendu.

Par contre il faut absolument que j'aprenne à pendre mon temps. Un de mes défauts c'est d'être trop rapide dans ma façon de raconter mes histoires. J'ai du mal à rajouter de la chair autour du squelette.

Citation :
Je suis curieuse de voir ce que tu feras par la suite :wink: Le POV de Connor n'est généralement pas quelque chose qui m'attire à prime abord dans une fic, et même au contraire, mais c'est bien écrit. (j'ai relevé quelques fautes ici et là d'ailleurs :$)


Oups, pour les fautes ca m'étonne pas. C'est un point sur lequel je ne peux pas me passer de beta-reader.
Toute la fic ne sera pas en POV de Connor. Normalement le prochain chap sera un POV de Buffy.

Et pour la suite, les détails sont encore à définir mais ce qui entoure le titre de la fic va être assez centrale. En parrallèle, il y a aura deux fils conducteur basés sur les relations sentimentales : Connor / Illyria d'un côté (et là je crois que je vais m'arracher les cheveux parce dans l'idéal j'aimerais explorer le côté non humain de ces deux personnnages. Je ne veux surtout pas "humaniser" Illyria et je trouve que l'héritage démoniaque de Connor peut être interessant à explorer), et Angel / Buffy / Spike de l'autre (ca va être assez expérimentale puisque qu'à la base je ne suis pas forcément convaincue par la forme du ménage à trois, mais pour ces personnages en particulier je crois que ca peut fonctionnner)

Citation :
C'est vrai que les dialogues ne collent pas nécessairement aux personnages tels qu'on les connait, mais il est vrai que c'est le plus difficile à s'approprier, aussi n'est-ce pas si choquant :o


Je me fais pas trop d'illusion, d'un simple point de vue de la forme j'arriverais jamais à faire quelque chose de similaire à la série. Je vais juste essayer d'être fidèle à l'esprit des personnages, enfin à l'idée que je m'en fait tout du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | Site web
elimor Sexe : Féminin
Diplômée
Diplômée

Inscrit le : 31 Aoû 2005
Messages : 275
MessagePosté le : 30 Mar 2006 18:57
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Youpi bis. Un deuxième avis

Rupert a écrit :
Globalement, je trouve l'histoire très bien écrite, souvent avec des mots justes, de belles tournures. J'imagine assez bien les dialogues Angel-Buffy-Spike.
Les répliques d'Illyria sont excellentes je trouve, elle colle vraiment bien au personnage.
Les deux petits reproches que je ferais, c'est que Connor est un peu trop bavard par moment, il n'est pas du tout comme ça dans ATS, c'est plutôt sois beau et tais-toi (plutôt tais-toi même).


Alors pour Connor, c'est avec lui que vais prendre le plus de liberté par rapport à la série. Parce le Connor de NFA, ba on le connait presque pas. Ce n'est plus le Connor de la S4, ce n'ets plus le Conor de l'épi Origine non plus. Et puis 3, 4 ans ont passé depuis NFA et vu l'age de Connor ca peut justifier plus de changements que ca pourrait en justifier pour Angel par exemple.

Citation :
Et personnellement, dans certains dialogues, je ne savais pas qui parlait, j'étais un peu perdu, il aurait fallu plus d'indications là-dessus :p


Ok, je prends note.

Citation :
Pour l'histoire elle-même, Spike-Angel, pourquoi pas, c'est tentant même :we: Quand à la fin d'ATS, c'est comme ça que je l'imaginais de toute façon, je voyais aussi Buffy arrivait avec toutes les nouvelles tueuses, sinon, je ne vois pas comment ils pourraient s'en sortir...


Euh, ceci dit le Spangel c'ets juste une étape. Si tout marche comme je le souhaite ca finira en Spugel (ou Banke, ou Spanfy).

Citation :
Voilà, donc j'ai beaucoup aimé :mock:


Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | Site web
elimor Sexe : Féminin
Diplômée
Diplômée

Inscrit le : 31 Aoû 2005
Messages : 275
MessagePosté le : 11 Avr 2006 23:05
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Et voilà le second chapitre. Changement de décor. Et donc tentacule est un mot masculin. Je trouve que ca aurait été plus joli au féminin mais bon....

Citation :
Chapitre 2 : Tombe.

Une tueuse dans un cimetière, quoi de plus ordinaire ?

Elle en avait parcouru des kilomètres en arpentant ceux de Los Angeles, de Sunnydale, de Cleveland, de Rome et d’autres villes d’Europe.

Une tueuse qui s’adresse à une pierre tombale ce n’est pas si rare non plus…

- On était tous ensemble, en train de boire un verre, une musique sympa en fond sonore. Je regarde vers le bar et pouf, t’es là. Mais t’avais du oublier la bande son parce que je n’entendais pas ce que tu disais.

…. Car depuis qu’ils s’étaient installés dans une petite ville d’Angleterre et qu’ils avaient redonné une stèle aux morts de Sunnydale qui leur étaient chers dans le cimetière du coin, Buffy avait prit l’habitude de se confier aux tombes comme d’autres écrivent leur journal intime….

- Jusque là c’était un rêve normal. Anormalement normal pour une de tes apparitions, en fait. Pas besoin de psychoblabla pour faire le lien avec l’anniversaire de ta mort

…..L’idée ne venait pas d’elle au départ. Willow l’y avait incité. Enfin Willow lui avait seulement dit que la prochaine fois qu’elle oserait prononcer une phrase qui ressemblait de près ou de loin à « Vous ne pouvez pas comprendre » ou « c’est différent » elle s’en mordrait les doigts. Puis la sorcière s’était lancée dans une explication comme quoi, c’était Buffy qui ne faisait pas l’effort de transcrire ses instincts en mots, qui ne se donnait pas la peine de comprendre clairement ce qu’elle savait, et que c’était pas si compliqué que ca, qu’il fallait juste qu’elle s’entraîne à s’exprimer. Mouais, Buffy avait admis du bout des lèvres que Willow n’avait peut-être pas tord. Elle avait été jusqu’à promettre qu’elle essaierait de s’exercer….

- Et après j’ai vu ton dernier combat. Je dois avouer que je ne l’avais pas tout à fait imaginé comme ca. Ce matin je me suis renseignée auprès des filles qui étaient avec toi ce jour là. Selon ce qu’elles m’ont dit, certains détails, que je ne connaissais pas jusqu'à aujourd’hui et que j’ai vu dans mon rêve, sont exacts. Je pense que je suis censée repérer quelque chose, mais y avait trop de fragments, trop de zooms d’un coup.

….Les aléas de sa vie de tueuse faisaient de ses patrouilles au cimetière les moments les plus tranquilles de son emploi du temps. Et elle avait l’habitude de parler aux morts. Donc pourquoi pas aux pierres tombales ? Elle trouvait ça moins idiots que de s’entraîner devant son miroir de toute façon. Elle ne racontait pas la même chose à toutes les tombes. A celle de Joyce elle parlait de Dawn, de sa fierté pour sa sœur, de leur prise de bec aussi. A celle d’Anya, des scoobies. A celle de Tara, de ces peines de cœur. Y avait pas grand chose de neuf de ce côté là mais y avait tellement à dire avec les anciennes qu’elle était loin d’avoir épuisé le sujet. ….

- Que veux-tu me dire Faith ? Pourquoi revenir sur ta mort après presque 3 ans ?

….Et puis il y avait la tombe de Faith. C’était à cette dernière qu’elle s’adressait le plus. Elle lui racontait tout ce qui touchait l’académie, tout ce qui concernait ses doutes, ses interrogations sur son nouveau rôle qui ne l’avait pas complètement libéré de l’ancien. Une conversation entamée depuis presque 5 ans, qu’elle aurait aimé continuer autrement qu’au travers de monologues et à l’occasion, de rêves.


Faith se préparait pour la patrouille quotidienne. Plus qu’une poignée de jours avant qu’une nouvelle équipe vienne prendre leur place et qu’elle retourne en Angleterre.

Cleveland était tranquille ces derniers temps. Depuis leur coup d’éclat à Sunnydale, deux ans plus tôt, beaucoup de démons réfléchissaient à deux fois avant de répondre à l’appel d’une bouche de l’enfer gardée par une armée de tueuses. Les gros poissons continuaient de tenter leur chance mais la piétaille avait sagement décidé de se tenir à l’écart. Plus de demi-mesure à Cleveland, c’était soit l’apocalypse, soit le calme plat. Et l’apocalypse avait plutôt lieu tous les deux trois mois que toutes les semaines.

Les tueuses étaient toujours sur leur garde mais entre les prophéties, les conjonctions mystiques et le manque de discrétions des démons à tendances grandiloquentes, les signes avant-coureurs d’une grande bataille ne manquaient pas. Rien de tel ne perturbait l’horizon en ce moment.

Cleveland était une ville plus grande que Sunnydale. Selon la procédure habituelle, les tueuses s’étaient séparées en quatre groupes de quatre, les groupes se partageant la ville en suivant les points cardinaux. Cette nuit-là, Faith et son groupe quadrillaient le sud.

A plus de deux heures de matin, après une patrouille paisible, les tueuses s’apprêtaient à rejoindre le point de ralliement avant de rentrer. Camille débattait avec Laura des mérites du dernier film du tandem Scorsese / Dicaprio, qu’elles étaient allées voir dans l’après-midi. Faith et Maria les écoutaient, amusées de la passion dont faisaient preuve ces deux-là pour le cinéma. Elles auraient pu continuer longtemps si Maria n’avait pas mit fin à la conversation en arrêtant brusquement de marcher.

Elle scrutait la ruelle qui était sur leur gauche. Maria était réputée pour son instinct de chasse. Elle était une des meilleures pour détecter vampires et démons qui se cachaient dans les ombres. Aussi, sans poser de question, les trois autres filles se sont mises en position de combat.

Elles ne voient rien pour l’instant.

Le groupe s’avançait avec précaution dans la ruelle.

Ca y est, elles le sentent toutes les quatre. C’est là. Pourquoi est-ce qu’elles ne voient rien ?

Peu à peu une forme se détachait du fond de la ruelle. Ca avait l’air d’être assez grand. Les filles continuaient de s’avancer tout en troquant leurs pieux contre haches et épées.

Des tentacules foncent vers elles. Elles les évitent. Une première fois. Une seconde fois.

Les tueuses n’arrivaient pas à s’approcher du démon. Les tentacules les tenaient à distance.

Un tentacule frappe Camille. Elle valdingue à trois mètres. Les trois autres évitent encore mais ne réussissent pas à porter de coups.

Le démon avait fini par se déplacer et elles avaient pu le détailler. Et malheureusement il entrait dans la catégorie inconnu au bataillon. Ils ne leur restaient plus qu’à espérer que les méthodes classiques suffiraient pour en venir à bout.

Faith brise la pierre bleu qui sert de balise de détresse. Les autres devraient arriver assez vite. Camille, sonnée, se relève.

Mis à part les tentacules innombrables qui sortaient de son dos, le démon avait une apparence humanoïde en plutôt grand, plutôt large, plutôt grisâtre et plutôt pas beau. Les tueuses étaient assez expérimentées pour se rendre compte que leur meilleure chance était la décapitation (la tête était presque toujours un point faible pour les créatures qui en étaient pourvus) car y avait peu de chance qu’elles arrivent à atteindre et frapper l’endroit d’où partaient les tentacules (la particularité physique étant souvent le second point faible quand le démon avait une forme humanoïde. Evidemment c’était aussi son point fort).

Faith tranche enfin une des tentacules. Un second le remplace aussitôt. Faith re-tranche. Les quatre guerrières s’habituent aux rythmes et aux courbes des tentacules. Elles frappent, frappent. Elles coupent, elles tailladent. Toujours autant d’appendices.

Les tentacules avaient formé un épais grillage qui s’était refermé sur les tueuses. Elles n’avaient plus de moyen de reculer ou même de se rapprocher l’une de l’autre. Tous leurs efforts leur servaient à se préserver un espace vitale pour ne pas être étouffée.

Elles entendent les autres groupes de tueuses arriver. L’étau se relâche. Elles en profitent pour se dégager à toute vitesse. Elles reprennent leur souffle. Elles sont seize maintenant. Elles doivent pouvoir le déborder. Elles chargent. Maria voit la faille. Elle se faufile et frappe. Décapitation. La tête du démon roule. Laura crie, son bras est broyé par un tentacule. Les appendices se meuvent encore, plus féroce, plus véloce. Trois autres tueuses sont à terre.

- On se replie, cria Faith.

C’était la seule solution censée. La décapitation n’avait pas marché. De toute évidence, il leur faudrait faire des recherches pour trouver le moyen précis d’abattre ce monstre. Ca ne servait à rien de continuer de se battre tant qu’elles n’auraient pas ce moyen. Elles n’y gagneraient que plus de blessées. Dans le meilleur des cas.

A la sortie de la ruelle, une demi-douzaine de jeunes gens les observent. Médusés. Merde. Le démon est sur leur pas. Elles essayent d’entraîner les jeunes à leur suite. Sans succès. Ils sont pétrifiés. Les tentacules visent les jeunes. Elles n’ont pas le choix.

- On se sépare, lance Faith. Six avec moi. Les autres, dès que vous pouvez, vous emmenez les jeunes et les blessées.

Ca recommence. Coup de hache, machette, épée contre tentacules vicieux, rampants, coupants, étouffants.

Les jeunes sont loin. Les tueuses sont fatiguées. Elles saignent. L’adrénaline n’est plus suffisante pour masquer la douleur.

- C’est bon, dit Faith, on peut s’en aller.

Mais c’est dur de se dégager. Faith pense aux barreaux de la prison. N’en sortira-t-elle donc jamais ? Faith croise le regard d’un clochard près de la benne à ordure. Elle tranche un tentacule de plus. Encore deux pas en arrière et elle sera sortie du filet. Les autres tueuses ont réussi à se mettre hors de portée.

- Faith ! crie Maria.

Les tueuses esquissent un mouvement pour reprendre le combat et essayer de libérer Faith.

- Non ! dit Faith. Ne revenez pas, reculez !

Encore un pas. Du sang éclabousse le trottoir. Trop tard. Un tentacule a transpercé le cœur de Faith. Embrochée, elle est soulevée. Avec la hauteur, elle voit le démon sans tête, protégé par sa barrière de tentacules. Inaccessible. Faith chute. Corps brisé.


Buffy se réveilla en sursaut. Cinq nuits de suite qu’elle rêvait la mort de Faith. Elle commençait à être à cran. Elle en avait parlé à Gilles après le second rêve. Il avait immédiatement réouvert les recherches sur le démon gratak. Mais les observateurs n’avaient rien trouvé qu’ils ne savaient déjà : les recherches menées après la mort de Faith avaient déjà été exhaustives.

La troisième et la quatrième nuit, Willow avait accompagné Buffy dans son rêve. La sorcière avait confirmé que c’était bien un songe de tueuse mais détecté aucune autre présence mystique ou démoniaque. Dans ces rêves du moins, il n’y avait pas de doutes, le démon avait agit seul.

Ils en étaient déjà quasiment surs de toute façon. Willow était présente quand Buffy avait tué le démon (à l’aide d’une épée forgée magiquement au cour d’un rituel très spécifique) et elle avait lancé plusieurs sortilèges de révélation pour s’assurer que le gratak n’était pas en cheville avec d’autres puissances.

Les conclusions restaient inchangées. Faith était morte parce qu’elle avait croisé un démon de trop. Un démon qui passait là par hasard (même pas un aspirant à l’apocalypse), et qui avait eu une bonne journée.

Buffy commençait à soupçonner que ce n’était pas la mort de Faith en elle-même qui était importante dans ce rêve. Peut-être était-ce un avertissement. Un présage sur la mort de Buffy ou sur la mort d’une des tueuses qui avait affronté le démon ce soir là. Ou bien sur l’apparition d’un nouveau gratack.

Mis à part le combat, qu’y avait-il dans ce rêve ? Une allée (ils n’avaient jamais pensé à vérifier si cette allée était un lieu propice aux incidents bizarre), des jeunes gens (l’idée d’en faire des observateurs avait été vite abandonnée. Les jeunes gens avaient choisit l’option classique dans ce genre de situation : dénie en bloc. Mais ils habitaient à Cleveland. Qui sait s’ils n’avaient pas fini par se faire rattraper par les mauvaises ondes de la ville), un clochard (a priori même topo que pour les jeunes gens, sauf que personne n’avait jamais eu connaissance de ce clochard. En fait c’était bien la seule chose que leur avait apprise le rêve. Un SDF avait assisté à toute la scène).

Le clochard… la seule inconnue. Buffy essaya de se souvenir précisément du bonhomme. Dans le rêve c’était juste un flash rapide. Buffy l’avait assimilé aux jeunes gens dans la case témoins malencontreux à protéger. Pourtant maintenant qu’elle y réfléchissait, il y avait quelque chose de différent. Les jeunes gens étaient morts de trouille. Pas le clochard. Il n’y avait pas de peur dans son regard. Ce n’était pas non plus un regard abruti par la fatigue ou l’alcool. Le clochard semblait comprendre. Il savait. Il savait ? Mais quoi au juste ? Pour la première fois Buffy se demanda qui pouvait bien être cet homme.

Buffy grogna. S’ils devaient retrouver la trace d’un SDF dont la dernière (et seule) localisation connue remontait à trois ans, ils n’étaient pas sortis de l’auberge.


Je ne suis pas sur que l'alternance narration au passé, actions au présent fonctionne toujours comme je le voudrais pour le combat. J'ai hésité entre ca et un style haché sur tout le rêve, mais je me suis dit que l'option style haché tout du long serait trop froid et trop artificielle pour la mort de Faith.
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | Site web
Rupert Sexe : Masculin
Modérateur
Fils de Chuck Norris
Modérateur
Fils de Chuck Norris

Inscrit le : 23 Juil 2003
Messages : 35668
Points : 60 Concours jeux - 20e place 378 Concours graphiques - Médaille d'or : première place
Séries favorites : BTVS - Friends
MessagePosté le : 13 Avr 2006 18:16
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
T'es folle :we:
Quand j'ai vu Faith mourrue, je me suis dit "Ca va pas non? :eek:", surtout tuée par un démon de cette façon :eek:
Et hop, un rêve :-D Bien amené en tout cas :D
Par contre, j'ai un soucis, j'ai beau relire, j'ai pas compris :o Au début, Buffy parle au cimetière, et Faith est morte. On est dans un rêve, un futur, ou le présent actuel et le reste est le passé? Je sais pas si je suis clair? :-D
Bref :clap:
Et la suite bien sûr :we:

edit : ah voui, et t'as pris plus de liberté sur la forme je trouve, et sur les mots, beaucoup moins soutenus. Ca va très bien avec Buffy je trouve, faut garder cette veine :D
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | E-mail | Site web
elimor Sexe : Féminin
Diplômée
Diplômée

Inscrit le : 31 Aoû 2005
Messages : 275
MessagePosté le : 13 Avr 2006 21:09
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Aie.

Faith, elle est bien mourrue.

Cimetiere = present : Chosen + 5 ans, NFA + 4 ans, mort de Faith + 3 ans. Les deux premiers chapitre se déroulent un peu près en même temps. Ceci dit pour l'instant la seule indication dans la fic, c'est que le second chapitre se déroule 3 ans après la mort de Faith, qui a eu lieu après NFA (cf flashback de Connor où Faith est bien vivante).

Reve = Flasback (trois ans plus tôt)

Après rève = 4 jours après le cimetierre (5 jours que Buffy rêve, mais elle a été cimetiere après le premier rêve).

Donc il faut que je donne plus d'indication sur la chronologie, je prends note.


J'ai tué Faith pour deux raisons dont une est importante pour l'intrigue et l'autre pour l'esprit de la fic.

Et ça semble être un simple démon tout pourri (comme pour quand Buffy c'est fait avoir par un vampire tout pourri dans Fool for Love). Mais c'est beaucoup plus que ca (pas le démons, il est bien tout pourri et d'abord il est mort, on le revera plus). Faith ne serait pas morte normalement s'il n'y avait que ce démon oui mais voilà....

Oh, et normalement elle sera loin d'être la seul à mourru. Du Coté d'AtS il reste tellement peu de gens que je peux pas faire grand chose. Par contre du côé de BTVS, là y a encore du monde. Ca peut encore changer mais j'ai prévu au moins deux morts supplémentaires avec en option une mort / résurection pour Buffy (mais c'est en option car si j'arrive pas à prendre assez de temps et à enrichir le récit, ca ne fera qu'alourdir l'intrigue. Mais j'aimerais vraiment confronter les personnages à une troisième mort de Buffy. Ce serait très révélateur de leur évolution).
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | Site web
Rupert Sexe : Masculin
Modérateur
Fils de Chuck Norris
Modérateur
Fils de Chuck Norris

Inscrit le : 23 Juil 2003
Messages : 35668
Points : 60 Concours jeux - 20e place 378 Concours graphiques - Médaille d'or : première place
Séries favorites : BTVS - Friends
MessagePosté le : 13 Avr 2006 21:22
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Oulahhh, j'avais pas compris du tout comme ça :$ Bon ça vient peut être de moi aussi, j'avoue ne pas être très malin :$
D'où l'idée de présage évoquée dans ce chapitre... Ca se suit en fait, suis con :we:
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | E-mail | Site web
elimor Sexe : Féminin
Diplômée
Diplômée

Inscrit le : 31 Aoû 2005
Messages : 275
MessagePosté le : 13 Avr 2006 22:33
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Je pense que ca vient surtout du fait que je n'ai pas écrit assez de passages d'exposition dans ce chapitre. Maintenant que tu me l'a fait remarquer ca manque effectivement de lien pour comprendre l'enchaînement des faits. Moi, je sais de quoi je parle et ou je vais (euh enfin presque) mais pas le lecteur. Ce qui me semble évident ne l'est pas forcément.

Je l'ai dit, pour le moment cette fic est une ébauche, un premier jet. Pour l'instant j'essaye d'avancer le plus possible (sinon je me connais, je passe mon temps à réécrire ce que j'ai écris, je stagne et du coup ca me gonfle), mais il est prévu que je reprenne le tout. Si je vais jusqu'au bout, il ya aura forcément une version retravaillée de cette fic.
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | Site web
Rupert Sexe : Masculin
Modérateur
Fils de Chuck Norris
Modérateur
Fils de Chuck Norris

Inscrit le : 23 Juil 2003
Messages : 35668
Points : 60 Concours jeux - 20e place 378 Concours graphiques - Médaille d'or : première place
Séries favorites : BTVS - Friends
MessagePosté le : 13 Avr 2006 22:35
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
:mdr: Je pensais que "Ebauche" était le titre de la fic :-D
Enfin, continue, veux savoir la suite moua :we:
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | E-mail | Site web
elimor Sexe : Féminin
Diplômée
Diplômée

Inscrit le : 31 Aoû 2005
Messages : 275
MessagePosté le : 13 Avr 2006 23:44
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
[mode perplexe on] Ba non, le titre c'est "Le Roi". [/mode perplexe off]

Suis-je toujours aussi peu claire ?

Bref passons. En tout les cas, suite il y aura, au moins jusqu'au chapitre 3.
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | Site web
Rupert Sexe : Masculin
Modérateur
Fils de Chuck Norris
Modérateur
Fils de Chuck Norris

Inscrit le : 23 Juil 2003
Messages : 35668
Points : 60 Concours jeux - 20e place 378 Concours graphiques - Médaille d'or : première place
Séries favorites : BTVS - Friends
MessagePosté le : 13 Avr 2006 23:49
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
:mdr: J'avais déjà oublié que c'était écrit le Roi en haut :-D
Mais tu continues dit après le chapitre 3 :peur2: Wes m'avait déjà fait le coup de faire une suite sans jamais finir, alors pas encore une fois :peur2:
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | E-mail | Site web
elimor Sexe : Féminin
Diplômée
Diplômée

Inscrit le : 31 Aoû 2005
Messages : 275
MessagePosté le : 14 Avr 2006 00:09
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
A priori oui, je continuerais. J'ai écrit 5 fics et sur ces 5 il n'y en a qu'une que je n'ai pas terminée (c'était une question de contexte, j'avais commencé à la mettre sur un forum et quand j'ai arreté de fréquenter le forum, j'ai abandonné la fic en même temps).

Mais ca prendra du temps, ca c'est sur. La quatrième, j'ai mis un an à l'écrire et elle était assez courte (26 pages words, police 10). Vu que celle-là sera normalement plus longue, ca devrait me prendre encore plus de temps. C'est pour ca que je ne peux pas promettre que j'irais jusqu'au bout. Il peut s'en passer des choses en plus d'un an, il peut arriver tout un tas de bonnes raisons pour lesquelles j'arreterais l'écriture de cette fic.
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | Site web
june Sexe : Féminin
Confirmée
Confirmée

Inscrit le : 27 Fév 2005
Messages : 169
Points : 5 Concours graphiques - 38e place
Localisation : Paris
Séries favorites : Buffy, Grey's Anatomy, GG, DH, Battlestar Galactica, Six Feet Under, Weeds, Queer as Folk, SPN, Lost...
MessagePosté le : 04 Juin 2006 21:10
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
ca fait un siècle que j'ai lu et ai toujours pas fait de comm, c mal!
Juste pour dire que j'aime beaucoup ces 2 chapitres (Angel et Spike.. hihi :evil: , ca colle très bien), bon ma Faith morte, c dur, mais je vais m'en remettre (puis tant que Buffy rêve d'elle c'est déjà pas si mal.. :mock: ).
Rien a dire de plus développé, je sens mon cerveau pas très actif, mais pour le 2°chap moi j'avais assez compris! Sinon c bien écrit, les dialogues sont excellents, après l'enchainement et la grande histoire c'est encore très mystérieux, mais je demande la suite :smile:
_________________
- Entretien avec des vampires : true blood, vampire diairies, buffy... : 15-17 avril 2011 (Boulogne Billancourt, Carré Bellefeuille) : invités : Allan Hyde (Godric) et ?

Plus d'infos : ~lien~
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | Site web
elimor Sexe : Féminin
Diplômée
Diplômée

Inscrit le : 31 Aoû 2005
Messages : 275
MessagePosté le : 16 Jan 2007 03:02
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
June, merci pour tes impressions.

Voici enfin le 3ème chapitre. Je viens d'avoir des problème d'ordi (deux fois en 6 mois ca fait beaucoup, m'enfin du coup l'ordi était encore sous garantie, c'est déjà ca). Mon disque dure a du être remplacé et du coup j'ai perdu ce que j'avais déjà écrit de ce 3ème chapitre. Ce qui en fait n'est peut-être pas une mauvaise chose parce que j'étais de toute façon complétement bloquée, repartir à zéro m'a permis d'avancer. Honnetement ce chapitre n'est vraiment pas transcendant, le style tranche trop par rapport au premier chapitre (dont il est la continuation directe), j'ai pas trouver le moyen d'y caser un FB, les personnages sont plus là pour donner des explications un peu longues que pour être developpé, mais j'ai réussi a faire avancer l'histoire dans le sens que je voulais. Ouf. Définitivement un chap à reprendre mais en attendant je vais pouvoir passer à la suite.

Autre chose, en changeant de disque dure, j'y ai perdu un programme de traitement texte. Je n'ai plus que le bloc notes ou Wordpad et ni l'un ni l'autre n'ont de correcteur automatique. Ce qui veut dire qu'il ya forcément plus de fautes que dans les deux premiers chap (qui n'étaient pas déjà nickel à ce niveau). En relisant a froid, je pense que je pourrais eliminer quelques fautes en éditant, mais ca va pas être extra.



Citation :
Chapitre 3 : Clients

Trois démons (James, Mako et et Tarmi) faisaient face à Angel et son équipe dans le hall de l'Hyperion. Ce n'était pas inhabituel que des démons fassent appel à eux et la puplart du temps ils avaient des requêtes un peu étranges bien que plutôt innofensives. De toute manière la plupart des démons n'étaient pas assez stupides pour penser qu'Angel accepterait de les aider pour des requêtes moralement douteuses. Et pour les individus quelque peu obtus, Angel s'était chargé de remettre les pendules à l'heure de façon sanglante et grandiloquente (il ne faut pas sous-estimer l'impact de la grandiloquence quand on traite avec des démons), lorsqu'il avait réouvert l'agence.

- Que pouvons nous faire pour vous, messieurs ? demanda Angel aux trois démons

- Hum, voila, commenca James, nous sommes étudiant à l'UPLA et nous aurions besoin de consulter des documents de la Bibliothèque Innacessible pour nos recherches, mais comme nous sommes des démons de troisème ordre nous savons que nous avons aucune chance d'y arriver par nos propres moyen.

- Euh, vous devez savoir que nous ne sommes pas particulièrement en bon terme avec l'UPLA, dit Spike surpris de l'audace des trois démons.

L'UPLA, l'université parallèle de Los Angeles. Les universités parrallèles avaient existé depuis aussi longtemps que les universités humaines existaient, mais pendant des siècles elles avaient vivoté dans l'indifférence du monde occulte, attirant des démons peu dangereux. Elles proposaient surtout des études axées sur l'observation des modes de vie des démons, leur rituel ou leur histoire. Mais l'émergence de l'Académie des Tueuses avait bouverse leur statut. Poussés par la peur et la fierté, une frange de la population démoniaque avaient envahi ces universités et en avait pris le contrôle, instaurant des cours pour mieux maitriser leurs pouvoirs ou pour pauffiner leurs techniques de combat. Les recherches avaient aussi changé d'orientation : elles avaient souvent pour but d'amasser le plus de connaissances possibles sur les tueuses et leurs alliés, ainsi que de découvrir de nouveau moyen d'acquerir plus de puissance. Ces nouveaux étudiants avait déjà mis à jours des connaissances très dangereuses, connaissances qui avaient été bien vite mises en pratique. Et l'UPLA étaient une des universités parrallèles les plus actives. Ces derniers temps, la puplart des combats qu'avait mené l'équipe d'Angel avaient eu pour origine l'UPLA d'une façon ou d'une autre (entre les démons qui s'y entrainaient et ceux qui consultaient régulièrement les résulat des recherches qui y étaient menés, l'activité démoniaque, qui avait décru après la dernière bataille contre W&H, avait connu une recrudescence significative depuis un an et demi).

- Oui, dit James, mais nous ne faisons pas partie de la nouvelle génération d'étudiants. Nous avons commencé notre cursus il y a plus de 7 ans, avant que ca ne dégénère.

- Quand bien même ce serait vrai, dit Angel sur un ton indiquant clairement qu'il doutait de la sincérité des démons, je refuse d'ouvrir les resources de la Bibliothèque Inacessessible à l'UPLA. Parce que nous savons très bien que quelques soit vos intentions, tous le resultats de vos recherhce seront accessibles à n'importe quel démon en faisant la demande, c'est la façon de fonctionner de l'UPLA. Et les informations contenues dans cette bibliothèque ne sont pas innocentes.

- On ne peut jamais être sure de la façon dont vont être utilisé les recherhces mais vu nos sujet d'études y a peu de chance que ca interesse les démons vindicatifs. Et si nous faisant appel à vous, alors qu'on pourrait très bien s'adresser à certains de nos camarades c'est justement parce que nous ne voulons pas que que d'autres personnes de l'UPLA mettent les pieds dans cette bibliothèque.

- Non, dit fermemenet Illyria. Si vous faites appelle à nous c'est parce qu'aucun démons ordinaires ne peut acceder à cette bibliothèque. Stupide démons.

Les trois demons se regardèrent mal à l'aise.

- C'est vrai aussi, finit par ardmettre James. Mais écoutez, vu vos natures de vampire et de démons vous pouvez accéder aux ressources de l'Université. Vous pouvez donc vérifier que nos recherches sont innofensives. Ca ne devrait même pas vous posez trop de problème de consulter nos dossiers d'étudiants.

C'était effectivement cette faille du système de l'UPLA (et de la puplart des autres université parrallèles) qui avait permis à l'équipe d'Angel de limiter les dégats. Les sorts qui régissaient le fonctionnement de l'université ne prenait pas en compte les intentions des démons, seulement leur nature. Pour bien faire, il aurait fallu qu'ils surveillent constament les publications de l'UPLA mais à trois ils n'avaient tout bêtement pas assez de moyen pour mettre en place un système de veille (Connor avait une nature trop ambigue pour être considéré comme un démon à part entière. Sa nature était plus proche de celle des tueuses que de celle des vampires ou des démons). Ils agissaient donc au coup par coup, lorsqu'une menace précise apparaissait. Et dernièrement, ils avaient l'impression que les administrateurs de l'UPLA avaient du trouvé un moyen de reduire la faille car de plus en plus souvent, les informations auquels ils accédaient étaient tronquées.

- Ce n'est pas une garantie suffisante, dit Angel. Cet entretien est clos. Il vaudrait mieux que vous partiez d'ici au plus vite.

- S'il vous plait, refléchisez-y au moins, supplia James. Allez au moins verifier. Mako fait des recherches sur l'espèce des Bartus qui ont disapru depuis plus de 1000 ans, Tarmi s'interesse à l'impact des sorcier humains sur les modification des rituels d'invocations et je travaille sur la signification du mythe du Roi.

- Pas besoin de réflechir, la réponse est toujours .... commenca Angel

- On accepte de vous aider, le coupa Illyria.

- Illyria, je te rapelle qu'au mieux on décide collégialement, au pire j'ai le dernier mot et en l'occurence mon dernier mot est non, dit Angel non sans une pointe d'exaspération.

- On accepte, répéta Illyria imperturbable.

Spike qui se démandait comment il en était arriver à jouer les négociateurs à chaque fois que des tensions pointaient le bout de leur nez entre Angel et Illyria ou entre Angel et son fils, soupira. C'était beaucoup plus amusant d'être un troublion que la voix de la raison. M'enfin, il sentait qu'il allait devoir intervenir.

- Messieurs, si vous voulez bien nous excusez un instant, dit-il aux démons tout en entrainant Angel, Illyria et Connor vers la cour de l'hotel.

- On t'écoutes Illyria, dit-il une fois les portes refermées pour que les démons ne les entendent pas. Ca ne te ressemble pas les élans de générosité.

- Ce n'est pas de la générosité, c'est de l'inconscience, dit Angel. Tu sais bien qu'ils ne sont pas sincères.

- Leur sincérité n'a aucne importance, dit Illyria. Et je n'ai pas d'élan de générosité. Il faut qu'on surveille celui qui fait des recherche sur le Roi. C'est tout.

- D'accord, dit Connor mais pourquoi ? C'est qui le roi, et le roi de quoi d'ailleurs.

Illyria toisa Spike et Angel qui ne semblaient pas avoir la réponse.

- Vous n'êtes que de misérables créatures ignorantes.

- On sait Illyria, dit Spike. On est des moins que rien, blabla, on ne serait même pas digne de se prosterner devant toi, blabla... Eclaire nous de tes lumière, ô suprême majesté.

Illyria ignora les deux vampire et se tourna ostensiblement vers Connor, signifiant clairement qu'elle jugait le jeune homme seul digne de recevoir ses explications.

Spike leva les yeux au ciel. Ca faisait plus de trois ans qu'Illyria était une alliée de premier ordre. Elle avait choisi, sans qu'on l'invite, de travailler pour Angel, elle ne leur avait jamais fait défaut lors des combats, acceptant d'être sous les ordres de quelqu'un plutôt que d'être son propre chef, allant jusqu'à les sauver à l'occasion, et pourtant, hors d'un champ de bataille, les seules personnes au monde qui avaient droit à ses marques de respect étaient les parents de Fred (pour qui elle maintenait l'illusion que leur fille était encore de ce monde), Buffy, Connor et dans une moindre mesure Gilles. Encore heureux pour le bon fonctionnement de l'équipe qu'Angel et Spike arrivaient la puplart du temps à dépasser leur énervement devant le comportement d'Illyria et qu'ils respectaient ses avis "profesionels", sinon ils se seraient entre-tués depuis belle lurette.

- Tu sais par expérience qu'il existe plusieurs dimensions, dit Illyria à Connor. Mais toute les dimensions n'ont pas le même importance dans le grand ordre des choses. La majorités sont insignifiantes. D'autres sont les terrrains de jeu priviligiés des Puissances Supérieures et Inférieures. Et quelques unes existent avec une telle force intrasèque que les Puissances peuvent simplement y intervenir de façon limité, incapables de les gérer à leur guises. Chacune de ces quelques dimension à son propre Roi, la seule autorité mystique capable d'étendre son pouvoir sur toute la dimension. Le Roi n'est pas immortel, il n'est pas immuable et il n'est pas toujours actif. Il y a toujours un Roi. A la disparition d'un Roi, un autre est automatiquement désigné. Mais, selon les époques, la dimension n'a pas obligatoirement besoin du Roi, donc il n'est pas intronisé en quelque sorte. Un roi peut passer toute son existence sans savoir qu'il est le Roi car aucun evenement n'aura necessité son éveil. On pense que ce sont les dimesions elles-mêmes qui sont à l'orignie du choix du Roi et qui président à son éveil.

- Ces dimensions dont tu parles sont des entités conscientes ? demanda Connor un peu perdu.

- Non, sinon elles n'auraient pas besoin du Roi, elles agiraient directement au même titre que les Puissances Supérieures et Inférieures. En fait si elles étaient conscientes elles seraient des Puissances. Le roi est juste la manifestation tangible de la puissance brute intrasèque que détiennent ces dimensions. Mais il n'est pas le dépositaire de cette puissance. Il n'est pas un vecteur, il est un allié de la dimension et il peut agir comme bon lui semble. Cette dimension dans laquelle nous évoluons fait partie des dimensions qui ont un Roi.

- Je ne suis pas sur de vraiment comprendre Illyria, dit Connor. Si tu sais déjà tout ca sur le Roi, pourquoi a-t-on besoin de surveillé les recherches de James ? En quoi ses recherche sont dangeureuses ?

- Elles ne sont pas dangereuses. Mais tout ce qui concerne le Roi est important. Si un sous-démons fait des recherches sur le Roi c'est important, et puisque nous somme au courant de ces recherches nous devons les surveiller.

- Important à quel point de vue ? intervint Spike.

- Il n'y a pas de point de vue. C'est important et cela suffit.

Le quatuor resta quelques minutes silencieux, Illyria parce qu'elle n'avait rien d'autre à ajouter, les trois autres parce qu'ils essayait de comprendre le raisonement d'Illyria.

- Illyria, fini par dire Angel, si nous accedons à la demande de ses démons nous faisons plus que les surveiller, nous les aidons. Tu juge nécessaire que nous les aidions ?

Illyria ne daigna même pas répondre tant c'était évident que le meilleure moyen de les surveiller était de les aider.

- Bon d'accord, décida enfin Angel. On les aide. Mais ca va être un beau guépier.

Angel, Spike, Connor et Illyria retournèrent auprès des trois démons.

- Nous accepttons de vous aider, dit Angel. Je suppose que vous vous être pret à faire le rituel d'accés ?

Les trois démons échangèrent un sourire de soulagement.

- Oui. Il devra avoir lieu dans une semaine.

Un semaine, ca leur laissait le temps de se renseigner et de mettre une stratégie au point.

- Vous connaissez les détails du rituel ? demanda James.

- Oui, dit Illyria.

- Pas exactement, dirent Angel et Spike

- En fait, dit Connor, je n'avais jamais entendue parler de cette bibliothèque avant ce soir.

- Ah, dit James. Et bien la Bibliothèque Incassessible est, euh.. inacessible, sauf en de très rares circonstances. Elle n'appartient à aucune époque et à aucun lieu et ne peut-être invoquer ni par les démons, ni par les humains. Y sont conservé des textes introuvables du passé, du présent et du futur. Ce n'est pas une bibliothèque exhaustive et on ne sait pas très bien comment les textes y atérrissent. Par contre il existe une liste complète des ouvrages qu'on peut y trouver. Si vous voulez on peut vous la faire parvenir et vous indiquer précisément quels livres nous allons consulter.

- C'est une bonne idée, approuva Angel.

- Et donc, le seule moyen de pénétrer dans cette bibliothèque c'est d'éxécuter un rituel.

- Il suffit de connaitre le rituel pour entrer ? dit Connor.

- Euh, en fait le connaitre n'est pas le problème, continua James. C'est de l'executer qui est pratiquement impossible. Le rituel ne peut être effectué que par des êtres a la fois humains et démons appartenant simultanémentt à plusieurs lieux et à plusieurs époques. Le plus facile c'est de trouvé des être à la fois humains et démons : y a toujours eu des métis. Connor vous en êtes un exemple un peu particulier. Vous êtes aussi le produit de deux dimensions et de deux réalité : concu dans ce monde et élévé dans un autre, le destructeur et Connor Reilly. Par contre vous n'appartenez qu'à une seule époque. Ce qui n'est pas le cas de vous, Madame Illyria. Votre essence est de l'époque des anciens, mais votre enveloppe appartient à cette époque.

- Vous êtes sure que ca va suffire ? demanda Illyria. C'est un peu léger.

- Oui mais nous avons cru comprendre que vous vous êtes lié à l'environement de votre enveloppe, non ? Vous cotoyer les même personnes, vous, euh..., effectuez la même oeuvre que votre envoloppe en aidant Angel....

Angel esperait qu'Illyria avait raison et que ce n'était pas suffisant pour être considérer comme un être appartenant à plusieurs époques. Si le rituel ne marchait pas, le problème se réglait de lui-même.

- Et puis on pense que si Spike et Angel participent aussi ca pourra compenser les éventuels faiblesses. Après tous des vampires avec une âme, c'est assez hybride comme nature.

Angel et son équipe pensaient que c'était encore plus tiré par les cheveux que pour Illyria mais ils n'en dirent rien. Plus ces démons se fourvoyaient plus ca les arrengeaient tout de même.

- Bon est bien on se donne rendez-vous dans une semaine alors, dit Angel. Au fait pourquoi cette date.

- Oh, c'est juste qu'on a pensé que c'était plus approprié de faire le rituel dans le nuit du 31 au 1er. On commencera 10 minutes avant minuit, le point cruciale devrait être atteind à minuit pile, et le rituel s'achevera 10 min plus tard, selon nos calculs.

- D'accord, dit Angel en se retenant de sourire.

Cette dernière précuation avait quelque chose de vraiment naif.

- A dans une semaine donc.

- A dans une semaine, dirent les démons en se levant avant de partir.

Une fois qu'ils furent sortie de l'hotel, Angel interrogea Illyria.

- Tu crois que ca va marcher ?

- Non. Ils ont tout interprété de travers sauf pour Connor comme être à la fois humain et démoniaque. Mais c'est juste un coup de chance. Ils n'ont pas assez d'envergure pour s'apercevoir qu'ils ont juste trouvé une forme grossière du rituel. La forme complète est beaucoup plus précise que ca et ne laisse aucune place à l'interprétation. Ils ont bien besoin de nous pour ce rituel mais pas de cette façon.

- Mais, dit Spike, il y a un autre moyen pour accéder à la bibliothèque, non ? On dit qu'il lui arrive d'invité des personnes à venir la consulter.

- C'est une légende, répondit Illyria. La bibliothèque n'a aucune volonté propre. Elle n'est qu'un outil à la disposition de ceux qui arrive à en forger la clé.

- Donc tout va bien, dit Angel. On les aide, mais ca ne servira à rien et après on surveillera James dans l'ombre.

- Ca me convient, dit Illyria. Il est encore tôt. Viens Connor, on va patrouiller.

Connor ne se fit pas prier, il aimait bien patrouiller avec Illyria. Il aimait bien patrouiller tout court en fait. Et il préférait se trouvait au côté d'Illyria, avec qui il était en train de dévélopper une dynamique interessante lors des combats, que d'entamer une nouvelle conversation avec son père au sujet de son problème d'âme, chose qui n'aurait pas manqué d'arriver s'il était resté avec Angel. La dispute du début de la soirée n'avait rien apporté, il fallait qu'il réfléchisse à un nouveau moyen de convaincre son père.

Angel les regarda partir songeur. Spike s'approcha de lui et l'enlaça.

- Ne te fais pas de soucis, gros papounet, dit le vampire blond

Angel ne releva même pas le petit nom ridicule car la peur l'avait saisit pour le première depuis qu'il avait entamer sa relation avec Spike : il venait de s'apercevoir qu'il était bien dans les bras de Spike. Trop bien. Angel se dégagea.

- Spike, il faut qu'on parle.

Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | Site web
Dernière édition par elimor le 16 Jan 2007 23:19; édité 4 fois
Angy Sexe : Féminin
Maîtresse-Mage
Maîtresse-Mage

Inscrit le : 11 Mar 2004
Messages : 3830
Points : 8 Concours jeux - 37e place 17 Concours graphiques - 28e place
Localisation : Strasbourg (un jour)
Séries favorites : Buffy, Angel, Dark Angel, ER
MessagePosté le : 28 Jan 2007 00:23
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Alors j'ai lu le premier chapitre y a quelques jorus :o
Oui j'ai un train de retard :p je lirai le reste dans les jours qui viennent :p
Donc de ce que je me souviens que j'avais pas aimé, c'était Connroe t sa façon de parler :p Alors certes, tu dis que c'est avec lui que tu peux prendre le plus de liberté mais même je ne vois personne s'exprimer comme il le fait avec sa longue tirade.
Bon après, j'aurais dû écrire ma review de suite après avoir lu le chapitre parce que j'oublie les défauts que j'avais retenu au fur et à mesure du temps :p
Donc vala :D
_________________
Mirci Dara


Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP
elimor Sexe : Féminin
Diplômée
Diplômée

Inscrit le : 31 Aoû 2005
Messages : 275
MessagePosté le : 28 Jan 2007 02:03
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Merci Angy, la remarque sur la tirade est interessante. Hum, par contre je en suis pas sure de savoir dans quel sens la modifier : je suis pas sure que ca passerait mieux si je dialoguais plus cette tirade (en la fragmentant, en la reformulant et en rajoutant des repliques à Angel). Je pourrais peut-être essayer de reformuler la tirade en une ou deux phrases et au besoin passer en narration ce que je n'aurais pas pu faire dire à Connor de vive voix. Mouais, plus je le relis cette partie du premier chap, plus je me dis que c'est tout le dialogue qui est a revoir (trop artificiel et l'intervention de Buffy et Spike est ridicule).
Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP | Site web
Angy Sexe : Féminin
Maîtresse-Mage
Maîtresse-Mage

Inscrit le : 11 Mar 2004
Messages : 3830
Points : 8 Concours jeux - 37e place 17 Concours graphiques - 28e place
Localisation : Strasbourg (un jour)
Séries favorites : Buffy, Angel, Dark Angel, ER
MessagePosté le : 30 Jan 2007 23:41
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Arf désolée, j'ai totalement oublié de lire les deux chapitres suivants mais je fais ça dès que j'ai fini d'apprendre mon cour de psycho (ce qui j'espère va pas tarder :p)
Hum... je serais plutôt en faveur de la deuxième idée. C'est à dire
Citation :
Je pourrais peut-être essayer de reformuler la tirade en une ou deux phrases et au besoin passer en narration ce que je n'aurais pas pu faire dire à Connor de vive voix.

Parce que je ne vois pas Angel s'entamer un long dialogue...
Mais j'ai toujours été naze niveau dialogues dans mes fics donc je suis pô forcément de bons conseils :p
_________________
Mirci Dara


Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP
Angy Sexe : Féminin
Maîtresse-Mage
Maîtresse-Mage

Inscrit le : 11 Mar 2004
Messages : 3830
Points : 8 Concours jeux - 37e place 17 Concours graphiques - 28e place
Localisation : Strasbourg (un jour)
Séries favorites : Buffy, Angel, Dark Angel, ER
MessagePosté le : 01 Fév 2007 01:48
Masquer ce messageAfficher ce message
Répondre en citantAjouter à liste des messages à citerRetirer de la liste des messages à citer
Alors me vala (vi je mets un temps fou pour apprendreu n cour :o)
Donc j'ai lu le deuxième chapitre.
Alors vala quelques remarques en vrac

Tout d'abord, j'aime beaucoup cette idée que Buffy se confie à des tombes. Assez morbide comme idée. Ne serait-ce que parce que ça reprend un des thème abordé dans Conversation with dead people. D'ailleurs, pitêtre que le chapitre aurait mieux donné si tu t'étais apesanti un tout tit peu plus sur ça ou alors sans même aborder le pourquoi du "elle se confie aux tombes" qu'on le devine tous seuls. Là, le fait que ce soit à moitié abordé, ça fait bizarre. 'fin juste une impression :p

Ensuite, je t'avoue qu'au début, j'avais beaucoup aimé qu'on découvre la mort de Faith de cette façon (surtout qu'au temps où j'écrivais des fics, j'aimais bien faire ce genre de trucs :D Faire un dialogue qui attise notre curiosité pour nous faire nous intéressr au récit et finalement relevé une info surprenante pour nous donner envi de lire la suite). Mais en fait, en y repensant je me demande si ça gâche pas un peu la surprise. Du coup, il n'y a aucun suspence dans le combat. Et bon perso, ce qui me permet d'apprécier un combat, c'est ça -fô dire que chuis pô fan des combats à la base :D.

Je m'y perd aussi un peu dans les flashbacks. 'fin on comprend rapidement qu'on revient dans le passé mais pitêtre une tite phrase explicative bien amené aurait été la bienvenue. Quoique l'idée qu'à la fin on découvre que ce n'était qu'un rêve explique pitêtre cela.

Sinon j'aime beaucoup la description du démon... 'fin quand elles le sentent et qu'elles le voient, pô celle où il est décrit phyisquement (quoique aussi). Je la trouve marrante :p Je sais pô si c'était le but mais si ça l'était, c'est bien amené :p

D'ailleurs j'aime beaucoup le style utilisé pour décrire le combat. Un exemple particulièrement bien représentatif : "Elles frappent, frappent. Elles coupent, elles tailladent. Toujours autant d’appendices." Ca donne un rythme au combat. Et en fait, ce rythme, je pense que c'est ce qui fait que ça rend le combat marrant. C'est que ça donne l'impression d'une danse et pas forcément très triste. Je sais pas si chuis claire :p (en fait, ça me fait penser à mes maigres souvenirs de Candide :p et dans la forme, Candide, c'est pô forcément très triste.) En fait, c'est même pas marrant, c'est candidien :o genre moqueur... Parce qu'en fait, y a un total décalage entre le rythme qui fait un peu danse (quelque peu joyeuse) et la réalité de la scène. Ché pô si le mot est bien adapté mais j'espère qu'on comprendra ce que je veux dire :p

Par contre, j'ai un gros problème avec le présent. Surtout que je crois que le passage Buffy est au passé alors qu'il est situé après le passage Faith. Mais d'une manière générale, 'jai un problème avec le présent. Ceci dit, encore uen fois, c'est pitêtre du présent parce qu'il s'agit d'un rêve.

Question de pure curiosité : Gratak ? Tu l'as inventé ou ça vient de quelque part ? :p

Ah pis petite critique : le troisième paragraphe en partant de la fin, je trouve qu'il y a trop de parenthèses, trop d'informations en une seule phrase, ça fait cour magistral et ça aurait pitêtre donné à être plus fluide. Mais bon, je pense que retranscrire un raisonement ne doit pas être évident.

Pis je le saurais pitêtre dans le troisième chapitre mais j'ai l'impression qu'il n'y a pas de continuité entre le premier et le troisième chapitre. Ou alors c'est juste un défaut de ma mémoire :p


'fin vala, j'ai appuyé sur les points "négatifs" mais j'ai beaucoup aimé ce chapitre aussi :p
Je lirai le troisième prochainement :-D
_________________
Mirci Dara


Revenir en haut Aller en bas
Hors ligne | Profil | MP
  Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum